Alix origines - Marc Bourgne

Aller au contenu

Menu principal :

Albums > Alix
L'enfance d'un gaulois
Alix origines
Tome 1

scénario : Marc Bourgne
dessin : Laurent Libessart
couleur : Florence Torta
Casterman (2019)
-58. Alors que les Helvètes déferlent sur la Gaule, pourchassés par les cinq légions de Jules César, Alix, âgé de dix ans seulement, ignore encore que sa destinée va bientôt être bousculée à jamais. Ce jeune fils d'un chef de clan celte va devoir se confronter à la traîtrise, lutter pour la survie de sa famille, grandir plus vite qu'il ne l'aurait voulu...
   
Pour ce qui est du scénario, j'ai trois objectifs. D'abord, coller aux informations données par J. Martin sur les origines d'Alix dans Alix l'intrépide, Le Sphinx d'or, Iorix le grand et C'était à Khorsabad. Mais celles-ci sont très parcellaires et souvent contradictoires ou illogiques. Un exemple : pourquoi Alix ne reconnaît-il pas Graccus-Galla à Rhodes alors que celui-ci l'a réduit en esclavage cinq ans auparavant ? J'ai essayé de coller au maximum aux informations données par Jacques Martin tout en leur donnant une logique qui explique tout. C'est ainsi qu'Alix ne voit jamais le visage de Graccus dans Alix origines.Et comme Graccus change ensuite de nom pour se faire appeler Galla... Je suis un fan de toujours d'Alix, et la fidélité à cette oeuvre magistrale est fondamentale pour moi. Ensuite, respecter la réalité historique en racontant, dans les deux premiers tomes, les prémices de la Guerre des Gaules. Enfin, développer une intrigue plaisante et distrayante, qui séduise un jeune public.
Comme mes autres séries Les pirates de Barataria et Le sentier de la guerre, Alix origines mélange étroitement personnages de fiction et personnages historiques. Dans ce premier tome, on découvre parmi les personnages fictifs la famille d'Alix :  son père le chef de clan Astorix, sa mère Myrdinna, sa sœur Alexia, on retrouvera son cousin Vanic et le général romain Graccus. Parmi les personnages réels, on retrouve évidemment Jules César, on voit les Romains Titus Labiénus et Marcus Cicéron, et les Celtes éduens Diviciacos et Dumnorix.
   
   
La plupart des lecteurs traditionnels d’Alix ont détesté ce premier tome d' Alix origines, sans l’avoir lu d’ailleurs. L’orientation « jeunesse » de la série a provoqué leur fureur, ils ont oublié que Jacques Martin avait créé Alix pour les jeunes de son époque et pas pour des sexagénaires. Ce que veulent les fans de séries patrimoniales franco-belges, c'est du « fan service », ils ne veulent lire que des albums imitant le style des créateurs de ces séries, et rejettent très violemment toute innovation ou toute vision un peu originale. Pourtant je reste persuadé que les réponses que j’apporte aux questions qu’ils se posent sur l’enfance d’Alix auraient intéressé les vieux fans…
Chaque image peut être
agrandie en un clic






 
Copyright 2017. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu