Barbe Rouge - Le chemin de l'inca - Marc Bourgne

Aller au contenu

Menu principal :

Albums > Barbe Rouge
Chaque image peut être
agrandie en un clic










Le chemin de l'Inca
Barbe-Rouge, tome 33

Scénario : Christian Perrissin
Dessins : Marc Bourgne
Couleurs : Jean-Jacques Chagnaud
Lettrage : Laetitia Cambier
Dargaud (2000)
Cette fois, Barbe-Rouge réussit à s'emparer du navire d'Eric avant de sacrifier l'équipage pour échapper aux troupes espagnoles. Après une escale mouvementée à Cuzco, le "Démon des Caraïbes" et sa petite troupe vont emprunter le fameux «Chemin de l'Inca», tronçon des routes incas qui reliaient les villes de l'Empire (pour des gens qui ignoraient l'usage de la roue, les Incas étaient parvenus à concevoir un formidable réseau routier de plus de 30 000 km qui rayonnait jusqu'en Bolivie, au nord du Chili, traversait le Pérou de part en part pour atteindre l'Équateur et même le sud de la Colombie). C’est ainsi qu’après plusieurs jours de marche à travers un relief extrêmement accidenté, après avoir traversé la cordillère des Andes en longeant des précipices et en enjambant partout ravins et ríos, Barbe-Rouge et ses compagnons atteindront la célèbre cité de Machu Pichu, où ils trouveront peut-être l’El Dorado, le fabuleux trésor des Incas…
Le Chemin de l'Inca est celui de nos Barbe-Rouge que Christian Perrissin et moi-même aimons le moins. Christian estime s'être laissé aller à la facilité avec une chasse au trésor trop classique et une  fin à la "Indiana Jones". De mon côté, j'ai bâclé de trop nombreuses planches, surtout les dernières, et ça se voit! Il reste que cet album commence par un passage du Cap Horn assez réussi, que j'aime bien les scènes façon Ballade pour un cercueil dans les planches situées à Cuzco  et qu'il contient surtout un audacieux morceau de bravoure: l'amputation d'Anny.
 
Copyright 2017. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu