Pirates de Barataria (Les) -11- Sainte Helene - Marc Bourgne

Aller au contenu

Menu principal :

Albums > Les Pirates de Barataria
Chaque image peut être
agrandie en un clic














Sainte - Hélène
Les Pirates de Barataria - tome 11

Scénario : Marc Bourgne
Dessin : Franck Bonnet
Couleur : Isabelle Charly
Glénat (2018)
1820, la Nouvelle-Orléans. Artémis Delambre et les siens finalisent les préparatifs de leur plan pour libérer Napoléon de sa prison de Sainte-Hélène. Par souci d’efficacité, deux solutions et deux navires sont sélectionnés : Dominique You mènera un débarquement clandestin de nuit sur « L'abeille » tandis que Catherine Villars entrera dans le port de l'île, Jamestown, sous prétexte d'y vendre la cargaison de coton du « Firebrand ». Cargaison qui ne tarde pas à prendre feu, quelques jours seulement après leur départ. Artémis a du mal à croire à la thèse de la combustion spontanée... Y aurait-il un traître parmi eux ?
    
Dès la conception de la série Les pirates de Barataria, je savais que celle-ci finirait par raconter une tentative d'évasion de Napoléon. D'abord parce que notre héroïne Artémis est la fille cachée de l'ex-Empereur des Français. Mais surtout parce que la série suit le destin de Jean Laffite, et que l'une des légendes attachées au personnage est son projet de délivrer Napoléon à Sainte Hélène avec dix de ses navires et 500 hommes, ce qui n'aurait pas été impossible étant donné que que la garnison anglaise ne se composait que de quelque dizaines d’hommes. Mais Laffite aurait renoncé en apprenant que les Anglais avaient eu vent du projet. Quoiqu'il en soit, il y avait là un sujet passionnant qu'il n'était pas question de ne pas traiter.
Heureuse coïncidence : alors que Franck et moi préparions l'album, mi-2016, s'est tenu au Musée de l'Armée, à l'hôtel national des Invalides, l'exposition Napoléon à Sainte-Hélène - La conquête de la mémoire. Organisée autour de l'opération exceptionnelle de restauration des meubles de Longwood House, cette exposition nous a donné l'occasion unique de venir contempler le mobilier qui entourait l'ex-Empereur au moment de sa mort.
Une nouvelle fois, Franck s'est surpassé sur cet album,
notre pénultième ensemble
-hélas!-,
magnifiquement secondé par la coloriste Isabelle Charly.
 
Copyright 2017. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu